Le blog Hectarea
Animé avec passion par l'équipe d'Hectarea, découvrez avec nous les aspects cruciaux de l'investissement dans les terres agricoles pour un développement durable des modèles agricoles de demain

Financer mon achat de terre agricole : les solutions

Dans le monde agricole, l'accès à la terre reste un élément central. Les parcelles de terre sont la base de toute exploitation. Que l'on soit un jeune agriculteur prêt à s'installer ou un exploitant confirmé désireux de s'agrandir, acheter des terres agricoles est une étape cruciale.
Financer mon achat de terre agricole : découvrez les solutions pour obtenir les fonds nécessaires. Mécanismes juridiques, aides financières et plus encore.

Cet article vise à répondre à ces questions. Nous explorons les différentes solutions de financement existantes pour l'achat de terres agricoles. Nous mettons l'accent sur les aides et subventions disponibles, ainsi que sur les options de financement privées. Nous examinons également les implications juridiques et fiscales liées à l'acquisition de terres agricoles. Enfin, nous réfléchissons aux moyens d'utiliser ces acquisitions pour constituer un patrimoine familial.

En premier lieu, il faut évaluer le coût total d'un achat de terre agricole. Les prix peuvent varier considérablement en fonction de plusieurs facteurs. Nous devons comprendre ces coûts pour planifier notre budget et choisir le bon financement.

Évaluation des coûts liés à l'achat de terres agricoles

Acheter une terre agricole est un investissement majeur qui requiert une évaluation minutieuse des coûts associés. Le montant total dépensé ne se limite pas uniquement au coût initial d'achat du terrain, mais inclut aussi d'autres frais annexes.


Financer l'achat de terre agricole #1


Le prix du terrain lui-même

Le coût initial d'achat est souvent la dépense la plus significative et la plus évidente. Cependant, le prix au mètre carré pour un terrain agricole peut varier de manière significative en fonction de plusieurs facteurs :

  • La localisation géographique : Le prix des terres agricoles peut varier grandement d'une région à une autre. Par exemple, les terres situées dans des zones à forte densité agricole ou à proximité de centres urbains peuvent être plus chères que celles situées dans des régions plus isolées. La Fédération nationale des Safer publie des rapports annuels qui donnent une vue d'ensemble des prix des terres agricoles dans différentes régions de France.
  • La qualité de la terre : La qualité du sol joue également un rôle déterminant dans l'établissement du prix. Les terres arables de bonne qualité, avec un sol riche et fertile sont plus chères que des terres de qualité inférieure. Cette logique s'applique aux terres nues, si des plantations sont déjà sur le terrain la prix varie fortement selon leur typologie.
  • Les infrastructures existantes : Si le terrain est déjà équipé d'installations agricoles, telles qu'un hangar ou une grange, cela va également augmenter le coût d'achat. Il convient dans ce cas de bien regarder le coût du bâti en plus du coût de la terre.

Les frais de notaire

En plus du prix de vente, l'achat de terres agricoles entraîne également des frais de notaire. Ces frais sont composés des droits de mutation, des émoluments du notaire, et des frais d'inscription hypothécaire. Généralement, ils représentent entre 7 et 8% du prix de vente du terrain.

Les coûts d'exploitation

Il est également important de prendre en compte les coûts d'exploitation, qui peuvent inclure les frais de labour, de semis, de récolte et de fertilisation. Ces coûts peuvent varier en fonction du type de culture que vous prévoyez de faire pousser et de la qualité du sol. Le type de plantation va également avoir une implication concrète sur les premiers revenus perçus. Il est plus facile de se lancer sur des cultures annuelles que sur des cultures pérennes, il faut construire un prévisionnel d'exploitation complet pour s'assurer que le coût d'exploitation est bien financé.

Les coûts de financement

Si vous envisagez d'emprunter de l'argent pour financer votre achat, il ne faut pas oublier de prendre en compte les intérêts sur le prêt. Ces coûts peuvent s'accumuler sur la durée de votre prêt et augmenter significativement le coût total de votre achat.

Financer l'achat d'une terre agricole représente un investissement conséquent qui nécessite une évaluation approfondie des coûts associés. Une fois que vous avez une estimation claire de ces coûts, vous pouvez commencer à explorer les différentes options de financement disponibles pour vous aider à réaliser votre projet.

Le financement par prêt bancaire prend la forme d'un prêt amortissable cela signifie que si vous empruntez 200 000€ sur 20 ans, la première année année il vous faudra rembourser 1/20 du prêt soit 10 000€, ensuite la deuxième année 1/20 de (200 000€ - 4 000€) soit 9 800€ et ainsi de suite. Par rapport à un fermage où vous avez juste l'équivalent de l'intérêt du prêt à payer, il y a avec le prêt amortissable bancaire une pression plus forte sur l'exploitation pour payer le remboursement. Le système de fermage s'est donc très largement développé pour diminuer la pression foncière sur les exploitations et garder la capacité d'endettement notamment pour la partie exploitation et financement des plantations.

Aperçu des aides financières pour financer mon achat de terre agricole


Financer l'achat de terre agricole : aides au financement


Financer l'achat d'une terre agricole peut représenter un investissement conséquent, surtout pour les jeunes exploitants. Néanmoins, il existe plusieurs aides financières pour vous accompagner dans cette démarche.

  1. Le Portage foncier : Ce dispositif mis en place par la SAFER offre la possibilité de retarder l'achat des terres, permettant ainsi de préserver les fonds pour des investissements productifs. Pour plus de détails sur le portage foncier, vous pouvez consulter la page dédiée sur le site de la SAFER.
  2. Le recours au Groupement Foncier Agricole (GFA) : Le GFA est un dispositif qui permet d'acheter des terres agricoles en groupe, ce qui réduit significativement la charge financière pour l'exploitant. Lors de sa constitution, le GFA bénéficie d'une exonération des droits d'enregistrement. Les cessions de parts sociales sont également soumises à une fiscalité plus avantageuse. Pour obtenir plus d'informations sur les GFA, vous pouvez consulter le site de la Chambre d'agriculture.
  3. Le soutien de foncière solidaire comme la Foncière Terre de liens : Terre de liens est une association qui mobilise l'épargne citoyenne pour l'achat de terres agricoles. Ces terres sont ensuite mises à la disposition de jeunes agriculteurs désireux de lancer un projet d'agriculture durable.
  4. Le Bail cessible hors cadre familial : Ce dispositif permet à un exploitant de récupérer un bail rural existant, offrant une flexibilité accrue dans la transmission des terres. Pour approfondir ce sujet, n'hésitez pas à consulter cet article détaillé.

Ces différentes aides et mécanismes représentent des alternatives viables et soutenables à l'achat direct de terres agricoles. Pour les nouveaux agriculteurs, ou ceux sans lien familial dans le secteur, il est vivement recommandé de se renseigner en détail sur ces options avant de prendre une décision d'investissement et d'installation.

Qui devrait être l'acquéreur : une personne physique ou morale ?


Financer l'achat de terre agricole : personne physique ou morale


L'achat de terres agricoles peut se faire soit en tant que personne physique, c'est-à-dire en votre nom propre, soit en tant que personne morale, c'est-à-dire via une entité juridique comme une société. Chaque option présente ses avantages et ses inconvénients, et le choix dépendra de votre situation personnelle, de vos objectifs à long terme et de la structure de votre exploitation agricole. Examinons cela de plus près.

L'achat en tant que personne physique

Acheter en tant que personne physique est souvent le choix privilégié pour les exploitations agricoles familiales ou individuelles. L'un des principaux avantages est la simplicité et la flexibilité. En effet, vous contrôlez directement la terre et pouvez prendre des décisions rapidement sans avoir à consulter d'autres parties. De plus, en tant que propriétaire individuel, vous bénéficiez d'une certaine protection juridique en cas de litige.

Cependant, l'inconvénient majeur est le risque financier. En cas de difficultés financières, vos actifs personnels peuvent être exposés. De plus, la gestion de la succession peut être plus complexe et coûteuse si la terre n'est pas détenue au sein d'une structure juridique.

L'achat en tant que personne morale

L'achat de terres agricoles en tant que personne morale, par exemple via une société, offre une séparation claire entre vos actifs personnels et ceux de l'entreprise. Cela limite votre responsabilité financière en cas de difficultés. De plus, une société peut avoir un accès plus facile à certaines formes de financement, comme les prêts bancaires.

Toutefois, gérer une société peut être plus complexe et nécessite le respect de certaines obligations légales et comptables. De plus, si la société est dissoute, vous pourriez être confronté à des frais notariés et des droits d'enregistrement supplémentaires pour sortir les terres de la société.

Le rôle des Groupements Fonciers Agricoles (GFA)

Dans certains cas, une solution intermédiaire peut être de créer un Groupement Foncier Agricole (GFA). Un GFA est une société civile qui a pour objectif de conserver et d'améliorer le patrimoine foncier agricole. Les terres sont achetées par le GFA, qui les loue ensuite à l'exploitant agricole.

L'avantage du GFA est qu'il permet de mutualiser les ressources et de répartir les risques entre plusieurs associés. Il facilite également la transmission du patrimoine foncier entre les générations. De plus, les associés d'un GFA peuvent bénéficier d'avantages fiscaux, en particulier si les terres sont louées via un bail à long terme.

Cependant, la création d'un GFA nécessite un certain investissement en termes de temps et d'argent, et il est essentiel d'avoir une bonne entente entre les associés. Pour plus d'informations sur les GFA, vous pouvez consulter ce lien.

Il faut donc bien réfléchir à ces options avant de faire un choix. N'hésitez pas à consulter un conseiller juridique ou financier pour vous aider à évaluer la meilleure option pour vous, celle qui sera la plus adaptée au projet que vous portez.

La solution de financement Hectarea


Hectarea, votre partenaire pour financer votre projet de foncier agricole


Dans la jungle des options de financement disponibles pour l'achat de terres agricoles, Hectarea se démarque comme une solution innovante. Hectarea est une plateforme de financement participatif qui se concentre exclusivement sur le secteur agricole. Elle offre aux agriculteurs un accès à une nouvelle source de financement, tout en permettant aux particuliers d'investir directement dans le secteur agricole.

Comment fonctionne Hectarea ?

Hectarea fonctionne sur le principe du financement participatif ou crowdfunding. Les agriculteurs présentent leurs projets sur la plateforme, et les investisseurs individuels peuvent choisir de financer ces projets. Les fonds levés sont utilisés pour financer l'achat du foncier agricole.

La plateforme s'occupe de toutes les démarches administratives et juridiques, et fournit également un suivi et un accompagnement à l'agriculteur tout au long de la durée du projet. Les investisseurs reçoivent en retour un rendement sur leur investissement, qui provient des fermages, de l'information concrète sur les terrains agricoles choisis et sur l'impact environnemental de leur investissement.

Les avantages d'Hectarea

L'un des principaux avantages d'Hectarea est qu'elle permet aux agriculteurs d'accéder à un financement qui ne serait pas forcément disponible par les voies traditionnelles. C'est particulièrement utile pour les jeunes agriculteurs ou ceux qui ont un projet innovant qui ne rentre pas dans les critères des banques traditionnelles ou en complément de financement plus classique pour finaliser le financement du projet.

Pour les investisseurs, Hectarea offre l'opportunité d'investir directement dans le secteur agricole, et de contribuer ainsi à la transition agricole et alimentaire. Ils peuvent choisir les projets qui correspondent à leurs valeurs et à leurs objectifs d'investissement.

Enfin, Hectarea favorise une agriculture locale et durable, en permettant aux agriculteurs de se libérer de la pression financière venant du foncier et de se concentrer sur leur métier.

Pour plus d'informations sur Hectarea et comment cela pourrait vous aider à financer votre achat de terres agricoles, vous pouvez consulter le site.

Stratégies de financement : la combinaison de fonds propres et de financements externes

Lorsqu'il s'agit d'acquérir des terres agricoles, le chemin financier peut souvent sembler intimidant. Cependant, une combinaison judicieuse de fonds propres et de financements externes peut aider à surmonter cet obstacle. Examinons comment une telle stratégie pourrait être mise en place.

Fonds propres

Les fonds propres représentent l'argent que vous, en tant qu'agriculteur, avez économisé et êtes prêt à investir dans votre projet. L'utilisation de fonds propres présente plusieurs avantages : non seulement cela réduit le montant du prêt nécessaire, mais cela peut aussi rendre votre demande de prêt plus attrayante pour les prêteurs, car cela démontre votre engagement dans le projet. Il faut aussi garder à l'esprit qu'il est aussi nécessaire de conserver des fonds propres pour couvrir les coûts opérationnels et les imprévus.

Financements externes

Les financements externes, qui peuvent provenir de diverses sources telles que des prêts bancaires, des aides gouvernementales, ou des solutions innovantes comme Hectarea, constituent l'autre partie de l'équation. Chaque source de financement externe a ses propres critères d'éligibilité, ses avantages et ses inconvénients. Nous vous recommandons de bien comprendre ces aspects avant de prendre une décision pour votre projet.

La combinaison idéale

La combinaison idéale de fonds propres et de financements externes dépendra de votre situation spécifique. Par exemple, si vous êtes un jeune agriculteur avec peu d'économies mais avec un accès à des aides spécifiques, vous pourriez avoir besoin de vous appuyer davantage sur des financements externes. À l'inverse, si vous avez déjà une exploitation agricole en cours et que vous avez économisé une somme conséquente, vous pourriez être en mesure de financer une grande partie de l'acquisition avec vos fonds propres.

Une chose à garder à l'esprit est que le financement de l'achat de terres agricoles est souvent une démarche à long terme. Ainsi, même si vous devez emprunter une somme importante au départ, au fil du temps, à mesure que vous remboursez votre prêt et que votre exploitation devient rentable, la part de vos fonds propres dans le financement total augmentera.

En fin de compte, la stratégie de financement la plus efficace sera celle qui sera adaptée à votre situation particulière et qui vous permettra de réaliser votre projet agricole de la manière la plus durable possible. Une consultation auprès d'un conseiller financier spécialisé dans l'agriculture ou d'une structure telle que le réseau CERFRANCE peut vous aider à élaborer un plan adapté à vos besoins et objectifs.

Utilisation du foncier agricole pour constituer un patrimoine familial



L'acquisition de terres agricoles n'est pas seulement un investissement pour votre activité actuelle, elle peut aussi constituer un patrimoine précieux pour les générations futures. Les terres agricoles ont une valeur intrinsèque et leur propriété peut fournir une sécurité financière sur le long terme. En effet, les terres agricoles peuvent être un héritage précieux à transmettre, offrant à votre famille une stabilité et un moyen de continuer à générer des revenus.

Le Groupement Foncier Agricole (GFA) est un outil efficace pour faciliter cette transmission. Une société GFA peut être créée en famille ou avec un tiers investisseur pour acheter et gérer les terres agricoles, en les louant à l'exploitant. Cette structure présente de nombreux avantages :

  1. Conservation de l'unité foncière : Le GFA permet de conserver l'unité des terres agricoles, prévenant ainsi leur vente ou leur dispersion.
  2. Gestion simplifiée : Le GFA offre une structure organisée pour la gestion des terres, avec des règles clairement définies.
  3. Transmission facilitée : Le GFA facilite la transmission du patrimoine, car les parts peuvent être cédées progressivement, dans un cadre fiscal potentiellement avantageux.

Cependant, il est important de noter que la création d'un GFA nécessite une certaine coordination et un accord entre tous les associés. Elle engendre également des coûts, donc les surfaces concernées doivent être suffisamment importantes pour justifier l'existence et la longévité de la société. Il existe des alternatives au GFA avec notamment nos solutions de financement que nous proposons chez Hectarea.

Conclusion

L'achat de terres agricoles est une étape majeure pour tout exploitant. Que vous cherchiez à étendre votre exploitation existante ou à vous installer pour la première fois, il est très important de bien comprendre les options de financement disponibles et de choisir la stratégie qui convient le mieux à votre situation pour pérenniser votre projet.

Une combinaison de fonds propres et de financements externes, tels que les prêts bancaires, les aides gouvernementales ou des solutions innovantes peut offrir la flexibilité nécessaire pour rendre votre projet possible et surtout soutenable. De plus, le choix de l'acquéreur - personne physique ou morale - peut avoir des conséquences importantes sur les coûts et les avantages fiscaux.

Parmi ces solutions innovantes, Hectarea se distingue comme une alternative de financement qui peut faire la différence. En tant que plateforme en ligne dédiée au financement participatif pour l'acquisition de terres agricoles, Hectarea permet aux agriculteurs de mobiliser des ressources financières supplémentaires, tout en offrant aux investisseurs particuliers la possibilité de participer à la valorisation et à la préservation des terres agricoles. Grâce à son approche inclusive et transparente, Hectarea peut être le partenaire idéal pour vous accompagner dans votre projet d'acquisition de terres agricoles.

Plus d'articles